En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
Derniers messages sur le forum
Charleville-Mézières
par TheoElba
Bordeaux - Rocade et les autoroutes (péri)urbaines
par Mascaron
Tours Duo - Paris 13e - En construction - 180 m et 122 m (Jean Nouvel)
par Q_DC
Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)
par Q_DC
RER E
par Q_DC
Hauts-de-France - Gares et infrastructures ferroviaires
par dadolovitch

Aller sur le forum



Catégories des articles

Actualité (41)

Aménagement (11)

Architecture (20)

Édito (1)

Géopolitique (2)

Histoire de la pensée urbaine (5)

La vie du site (11)

Urbanisme (6)

Toutes les catégories (97)

Aménagement

Un redécoupage institutionnel : quels enjeux ?

par MyNight (BF), le 04/03/2009

A l'heure actuelle, il est une problématique qui reste ancrée dans l'air du temps, consistant à se demander si le mille-feuilles institutionnel présidant à la gestion du territoire français est toujours adapté à sa mission première.
Ainsi, que ce soit pour les régions de France (commission Balladur) ou pour le Grand Paris (Propositions Delanoë, Huchon, Blanc, Balladur, Pécresse, étude de dix architectes renommés...), ce questionnement agite bel et bien le débat public de manière récurrente depuis de nombreuses années. Pour s'en convaincre, il suffit de se pencher sur les lois Clémentel de 1919 sur les régions, les régions-programmes de 1955-1956 + décret du 2 juin 1960, la loi du 5 juillet 1972 sur la création des conseils régionaux, la loi Deferre sur la décentralisation de 1982, la LOADT Pasqua de 1995, la loi Voynet de 1999 ainsi que sur la loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale de Chevènement en 1999...

Cependant, à l'heure actuelle, l'acuité d'un redécoupage se fait jour de manière pressante, dans un vaste mouvement global de modernisation de l'Etat. Il est vrai que le modèle de gouvernance à la française, à travers un mille-feuilles institutionnel d'une grande complexité, a pour défaut fondamental de diluer les responsabilités et de rendre illisibles pour le commun des mortels les périmètres de compétences des uns et des autres. Arrondissement, canton, commune, communauté de communes ou pays, département, région, Etat (sous une multitude de tutelles), le territoire apparaît dans une certaine mesure comme étant morcelé non sur son aire géographique, mais sur une aire plus subtile, verticale, de compétences empilées les unes sur les autres.

Face à cet état de fait, l'actuelle commission Balladur tente de proposer une simplification de ces strates, de manière à rendre plus efficace l'action publique, ce qui entraîne aussi - mais est-ce un épiphénomène ?... - des économies d'échelle plus qu'attendues dans un contexte fort difficile.

Pour autant, si sur PSS nous réfléchissons depuis fort longtemps à cette problématique, il ne semble pas inutile au moins de proposer une rapide remise à plat des enjeux sous-tendus par un redécoupage institutionnel qui, évidemment, rejaillira de premier chef sur le territoire, et donc, par conséquent, sur chacun des habitants le constituant.


Lire la suite...
Classé dans : Aménagement

L'immeuble tertiaire à grande hauteur : pour une nouvelle trame urbaine des villes françaises

par MyNight (BF), le 09/06/2007

Il est fréquent d’assimiler les immeubles à grande hauteur (IGH) – excédant 50 mètres pour les habitations, et 28 mètres pour les bureaux – à une époque contestée de l’urbanisme en France. L’immeuble vertical, dans l’inconscient collectif, est chevillé à la Charte d’Athènes et reste terni par une image de gigantisme, d’inhumanité et d’urbanisme excessif. Qui ne se souvient pas avec horreur des plans Voisin du Corbusier tendant à faire du centre de Paris un monstre stalinien ? Qui ne frémit pas devant la vision fonctionnaliste de Georges Pompidou qui souhaitait faire de Paris un « Manhattan sur Seine » ? Qui ne déplore pas cette vague de construction des grands ensembles des années 50 aux années 70 ? Qui ne regrette pas l’engouement de ceux qu’on surnomma les « bétonneurs », eux qui appliquèrent naïvement des principes d’habitat collectif standardisé et préformé, principes certes justifiés par une urgence exigée par une crise du logement sans précédent dans nos villes, mais qui trente ou cinquante ans plus tard ont conformé des problématiques urbaines qui pour l’heure paraissent encore impossibles à résoudre ?

Pour autant, aujourd’hui, il apparaît assez clairement que nous avons pris suffisamment de recul pour replacer l’immeuble à grande hauteur dans une perspective différant fortement des criants échecs évoqués plus haut. Nous allons tenter de comprendre pourquoi l’IGH contemporain peut être l’un des éléments-clefs permettant de répondre aux problématiques urbaines contemporaines, dans une optique rationnelle d’aménagement du territoire.


Lire la suite...
Classé dans : Aménagement
Pages: 1 2 3

Rechercher un immeuble

Recherche avancée


Immeuble du jour
Tour Lejeune
Nancy (54000), France
Tour Lejeune

Derniers immeubles ajoutés
Burosud
Nice (06000), France
Hôtel Ibis Nice Aéroport
Nice (06000), France
Pôle Emploi
Cannes (06400), France
Le Domaine de la Loire II
Nantes (44000), France
Le Domaine de la Loire I
Nantes (44000), France
Les Balcons de Lyons
Rouen (76000), France

Voir la liste complète


Pied de page du site

Copyright © 2006-2018 PSS